La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

L’identité paradoxale de l’ostéopathie : Impact des législations et règlementations sur son évolution

Boris ETIENNE-CAYZAC & Florent SCHIMBERG - Mémoire de fin d’études en Ostéopathie
 
samedi 23 octobre 2021 par Boris Etienne-Cayzac , Florent Schrimberg

Boris ETIENNE-CAYZAC & Florent SCHIMBERG - L’identité paradoxale de l’ostéopathie : Impact des législations et règlementations sur son évolution :

Maîtres de mémoire :

  • Grolaux Pascal, Ostéopathe D.O.

Mémoire de fin d’études en Ostéopathie - 27 juin 2015 - Tuteur de mémoire : GROLAUX Pascal, Ostéopathe D.O - Institut de Formation en Ostéopathie du Grand Avignon



RÉSUMÉ


Notre mémoire est une étude bibliographique et historique relatant l’évolution de l’ostéopathie de sa naissance à aujourd’hui.
Notre objectif était d’éclaircir son histoire afin d’en faire ressortir son paradoxe au travers des législations et règlementations des différents pays qui la régissent.
Suite à de nombreuses recherches dans des livres, rapports, textes de loi, études démographiques, nous avons pu rédiger l’évolution de son développement, en incluant les différentes figures importantes qui ont permis son expansion et sa reconnaissance, ainsi que les barrières qui se sont dressées sur son chemin.
Nous avons pu en déduire d’importantes différences concernant la reconnaissance de la profession dans ces pays mais aussi quant à la philosophie qu’il en émane.
L’ostéopathie a connu un essor propre à chaque continent. Aujourd’hui, la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis reflètent les différents visages de la profession avec une pratique inégale et des professionnels aux statuts différents. Ceci fait naître un paradoxe identitaire quant à sa reconnaissance. Sa réglementation sera-t-elle un jour uniforme ?



ABSTRACT


This essay shows the evolution of osteopathy from its birth to nowadays based on historical and bibliography researches.
Our purpose was to put into light its history to show its paradox through laws and regulations of different countries that govern it.
After several book researches, reports, law texts, demographic studies we were able to write the evolution of osteopathy’s development including various important figures who have helped its expansion and recognition, and the barriers that have stood on its way.
In these countries, we were able to deduce significant differences about its recognition but also the osteopathy’s philosophy.
Osteopathy developed and expand itself differently in every continent. Today, France, UK and the USA show different aspects of this profession with an inequal practice and different professionals positions. This, created an identity paradox in its recognition. Osteopathy regulation will one day be universal ?


INTRODUCTION


Ce mémoire propose un certain point de vue sur l’ostéopathie et les lois qui l’ont régis, et de comment s’est organisée son évolution autour de cela.
Il s’adresse à un public avisé comme non avisé et permet d’en apprendre plus sur l’ostéopathie et son histoire.

Le papyrus Edwin Smith
Wikipédia
https://en.wikipedia.org/wiki/Edwin_Smith_Papyrus

L’art de la thérapie manuelle est ancien, des prémices de cette profession ont été retrouvées dans des papyrus datant de l’époque de Ramsès II, repris plus tard par Hippocrate et Galien qui réservaient une attention particulière à la manipulation. (1) (2)

Selon l’OMS, « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». (3)

Le principe fondamental de l’ostéopathie est la considération du patient dans sa globalité, le corps est un tout mais son environnement en fait partie et est susceptible d’influencer sur l’état de santé du patient.
L’état de santé en ostéopathie correspond donc à la bonne adaptation du corps à son environnement.
La notion de globalité est importante car le corps est considéré comme une entité, une unité fonctionnelle dans laquelle le moindre dysfonctionnement peut entrainer la perturbation de l’équilibre global du corps.
Ce dernier mettra en jeu des mécanismes de compensations qui tenteront de permettre la préservation de cet équilibre jusqu’à ce que le corps ne puisse plus compenser et donc passer dans un « état de maladie ».

A. T. Still

Les principes d’après lesquels les ostéopathes d’aujourd’hui ont été formés proviennent du concepteur de l’ostéopathie, l’américain Andrew Taylor Still et affirment que : « Le corps est une unité, la personne est une unité du corps, de l’âme et de l’esprit. Le corps est capable d’autorégulation, d’auto-guérison et du maintien de son homéostasie.
La structure et la fonction sont interdépendantes.
Un traitement rationnel est basé sur une compréhension des principes de base de l’unité du corps, de son autorégulation et de son interdépendance entre la structure et la fonction. » (4)

En se basant sur ces principes et sur ses connaissances de la physiologie humaine, de la biomécanique du corps et en anatomie, l’ostéopathe va aider le corps dans son mécanisme à s’autoréguler en recherchant la cause de la perturbation entrainant le déséquilibre du corps, et en traitant manuellement la dysfonction.

L’ostéopathie se divise en trois époques : L’époque originelle (1874-1910), l’époque traditionnelle et classique (1910-1950) et enfin l’époque moderne (1950-2003). (4)
Parmi ces trois époques les principes de la profession ont été établis.
Mais contrairement à ce que nous pourrions croire, la majorité des principes n’ont pas été énoncés durant l’époque originelle mais tout au long de l’époque traditionnelle, celle des successeurs d’ATS, concepteur de l’ostéopathie. Ce dernier n’ayant jamais réellement énoncé clairement ses principes. C’est le développement et l’évolution de la profession avec l’expérience tirée au cours de ces différentes époques qui ont permis de les établir tels que nous les connaissons de nos jours et ainsi de forger la philosophie de cette profession naissante. (4)
Mais comment pouvons nous espérer une reconnaissance auprès des instances gouvernementales si nous même n’avons pas la connaissance exhaustive de ses fondements ?Nous apprenons lors de l’étude de ces trois époques que l’ostéopathie connaît des blocages politiques par le manque de recherches scientifiques et de résultats démontrant son efficacité face au poids grandissant de la médecine moderne.

Pour cause : des formations peu structurées et un manque d’identité (perte des valeurs philosophiques de base, scission entre fondateurs et énonciateurs de principes, points de vue et croyances divergentes). (5)

Aujourd’hui on dénombre environ 128 183 ostéopathes dans le monde parmi lesquels, on compte 88 865 médecins-ostéopathes (dont 86 765 aux USA), 9 671 kinésithérapeutes-ostéopathes et 29 159 exclusifs ainsi que 488 autres. (6) (7) Sachant que de nos jours l’ostéopathie peut être associée et pratiquée en complément de plusieurs professions médicales et paramédicales telles que : pharmaciens, sage-femme, infirmier, pédicure-podologue, psychologue et autres.

L’ostéopathie est recensée dans différents pays, parmi lesquels nous en avons arbitrairement sélectionnés 29, ces derniers ont tous une réglementation et une législation différentes concernant la profession [1].

Dix-huit de ces pays ont une formation d’ostéopathie exclusive (Australie, Belgique, Québec, Chypre, Finlande, Grèce, Irlande, Israël, Japon, Luxembourg, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Pologne, Norvège, Portugal, Espagne, Afrique Du Sud, Royaume-Uni).
Deux autorisent la pratique de l’ostéopathie uniquement par des médecins (Etats Unis d’Amérique, Russie)
Un pays autorise la pratique réservée uniquement aux physiothérapeutes (Brésil).
Enfin les huit autres autorisent la pratique de l’ostéopathie par des personnes ayant suivi un parcours dans le domaine médical et paramédical ou bien une formation exclusive (Autriche, Canada, Danemark, France, Allemagne, Italie, Suède, Suisse). (7) (6).
Ce qui peut expliquer qu’aujourd’hui beaucoup de questions se posent sur l’ostéopathie autant à l’échelle nationale qu’internationale :

- Sa formation qui varie en fonction des différentes écoles (université ou cursus au sein d’une école privée payante et son coût.)
- Leurs cursus, qui peuvent être d’une durée de 3 à 6 ans, avec un nombre d’heures d’enseignement qui varie de 1200 heures jusqu’à 4800 heures, ainsi que des matières enseignées qui varient d’une école à une autre.
- L’existence de différentes passerelles accessibles aux diplômés issus de formations médicales ou paramédicales vers l’ostéopathie avec un temps de formation adapté.

Toutes ces données peuvent être applicables dans un pays et ne pas l’être dans un autre voisin.
Ce qui pousse aujourd’hui les différents pays à uniformiser la profession autant en interne qu’à une échelle plus importante par exemple Européenne. (8)

Cette prise de conscience a pour but le développement de l’ostéopathie. Notamment grâce à la recherche scientifique nécessaire à une reconnaissance grandissante du monde médical quant à l’efficacité de ses manipulations, à la restructuration de la formation tant aux Etats-Unis qu’en Europe et dans les pays anglo-saxons, ainsi qu’une reconnaissance progressive de la philosophie et des principes de base.

Quelles ont été les influences des législations et des réglementations sur l’évolution de l’ostéopathie ? Pourquoi parle-t-on de paradoxe ?

Note 1. Nos sources portent sur 33 pays, seulement dans quatre de ces derniers les chiffres n’étant que des estimations, nous avons sélectionné les données d’uniquement 29 pays. 


SOMMAIRE


TABLE DES ABRÉVIATIONS

INTRODUCTION

RAPPELS HISTORIQUES
I. HISTOIRE ET ÉVOLUTION

MATÉRIEL ET MÉTHODE
II. MATÉRIEL
III. MÉTHODE

RÉSULTATS
IV. POLITIQUE MONDIALE DE L’OSTÉOPATHIE

DISCUSSION

LE RÔLE DES OSTÉOPATHES DANS L’AVANCÉE DE L’OSTÉOPATHIE

CONCLUSION

OUVERTURE

BIBLIOGRAPHIE

TABLE DES ILLUSTRATIONS
V. TABLE DES TABLEAUX
VI. TABLE DES FIGURES
VII. TABLE DES CHRONOLOGIES

TABLE DES MATIÈRES

ANNEXES


MÉMOIRE en PDF


L’identité paradoxale de l’ostéopathie : Impact des législations et règlementations sur son évolution
Etienne-Cayzac Boris & Schrimberg Florent

L’Ostéo4pattes-Site de l’Ostéopathie remercie les auteurs Boris Etienne-Cayzac et Florent Schimberg ainsi que l’Institut de Formation en Ostéopathie du Grand Avignon de nous avoir autorisé à publier leur mémoire de fin d’études.


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 48 / 583497

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License