La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Sur les traces de BRANDT et STAPFER : Du massage gynécologique à la manoeuvre cardio-dynamogénique

Mathieu Laurent - Mémoire en vue de l’obtention du diplôme en Ostéopathie
 
mercredi 20 octobre 2021 par Laurent Mathieu

Laurent MATHIEU - Sur les traces de BRANDT et STAPFER : Du massage gynécologique à la manoeuvre cardio-dynamogénique  :


Maîtres de mémoire :

  • Peyriere Jean, Ostéopathe D.O.

Mémoire soutenu le 6 décembre 2008 à Limonest.

Mémoire en vue de l’obtention du diplôme en Ostéopathie - Soutenu publiquement devant un jury national, le 6 Décembre 2008 à Limonest - Jean Peyrière, Directeur de la recherche, 2008 ISO Lyon



RÉSUMÉ


Nous avons voulu chercher à la source les principes d’une technique utilisée en ostéopathie : la manœuvre cardio-dynamogénique. Nous avons étudié son impact sur la pression artérielle. Pour le faire, nous avons réalisé une étude historique nous faisant partir de la méthode de massage gynécologique de Thure BRANDT pour arriver à la technique étudiée.
Notre protocole expérimental nous a permis de voir si cette manœuvre décrite à visée circulatoire avait un impact sur la pression artérielle. Notre population de 18 personnes nous donnent des éléments de réponse sans nous permettre d’en tirer des conclusions notables. Nous avons tenu compte de la forte régulation de la pression artérielle dans l’organisme, pouvant expliquer les résultats pas aussi révélateurs d’un impact comme nous pouvions le supposer.
Nous avons pu déterminer de façon probante, au travers de l’historique de la méthode BRANDT, que les modalités d’exécution sont très proches, pour ne pas dire identiques.

MOTS-CLÉS : Massage gynécologique, Manœuvre cardio-dynamogénique, Réflexe dynamogénique, Pression artérielle, Circulation, Abdomen.


ABSTRACT


Our aim was to search he source of the principle of a technique practices in osteopathy and called the cardio-dymogenic manoeuver. We have stutied its impact on the blood pressure. To do so, we madle an historical research, starting from the study of Thure BRANDT’ method concerning the gynaecological massage, and ending with the technique we are studying.
Our experimental protocol enabled us to check wether this technique - whose aim was to work on the circulatory system - could have an impact on the blood pressure. Our eighteen-person group gave us some answers, but it did not enable us to draw worthy conclusions/ We considered the high level of control of the blood pressure in the organism, which coul explain why the results were not as relevant as we forsaw.
Through this history of the Brandt method, we have convincingly established that the terms of process are very similar, if not the same.

KEYWORDS : Gynecological massage, Cardio-dymogenic manoeuver, Dynamogenic reflex, Blood pressure, Circulation, Abdomen.

EXTRAITS


4 La manœuvre cardio-dynamogénique

4.1 Description de la manœuvre cardio-dynamogénique

Nous allons nous appuyer sur la technique enseignée par Jean Peyrière à ISO Lyon en quatrième année d’études, dans l’enseignement des techniques ostéopathiques dans le champ viscéral. Elle se déroule en deux temps : la petite manœuvre puis la grande. Il se peut que la petite manœuvre ne soit pas effectuée selon certains enseignements.

4.1.1 La petite manœuvre
Figure 20 : Petite manœuvre

Elle est superficielle et sert d’amorce afin de préparer l’abdomen au mouvement sanguin.
Le sujet est allongé en décubitus dorsal, bien relâché, les membres inférieurs fléchis dans le but d’obtenir un relâchement du tonus abdominal. Nous mettons un petit coussin sous sa tête pour enlever d’éventuelles tensions dans la nuque, pour que le sujet soit le plus détendu possible.
Le praticien est debout, se plaçant à la tête du sujet, qui a été légèrement positionné sur un côté afin d’avoir une meilleure gestuelle. Si cela semble plus pratique, et en fonction de la taille du sujet, le praticien peut se placer sur un des côtés, à hauteur de la partie basse de la cage thoracique.
Les mains prennent un contact caudalement avec le bord ulnaire tout autour de la région ombilicale de façon à circonscrire la région péri-ombilicale, cf. figure 20.
Nous mobilisons superficiellement les tissus (peau, fascia superficialis, aponévrose superficielle) par un mouvement de supination puis pronation traduisant respectivement un phénomène en deux temps de pression puis dépression de cette région. Cela s’effectue sans se caler sur le rythme respiratoire du sujet. Cela produit une traction vers le plafond des tissus puis nous relâchons, comme si nous voulions réaliser un pompage de la région péri-ombilicale.
Nous réalisons cette petite manœuvre entre 10 et 15 fois. Pour l’étude, nous la faisons 15 fois. Des études antérieures la décrivent sur une minute.

4.1.2 La grande manœuvre
Figure 21 : Grande manœuvre, phase inspiratoire

Elle est beaucoup plus profonde dans les tissus, le but étant de mobiliser la masse sanguine du système profond en utilisant la mobilisation de la masse viscérale : compression des viscères par contraction mécanique du diaphragme et l’action des mains.
Le patient est toujours en décubitus, les membres inférieurs en triple flexion, les pieds bien à plat sur le plan de la table. Le petit coussin sous la tête est toujours présent.
Le praticien est dans la même position que pour la petite manœuvre. Nous plaçons nos mains sur l’abdomen du sujet caudalement, les talons des mains au niveau de la 10e côte, les doigts orientés
vers la symphyse pubienne du sujet. Nous épousons au maximum la surface abdominale, les doigts s’écartant sur toute la surface abdominale.
La grande manœuvre se déroule en suivant la respiration du sujet, donc en deux phases selon l’inspiration et l’expiration, cf. figures 21 et 22.

Nous demandons une inspiration profonde que nous allons suivre avec les mains, selon le mouvement de l’abdomen.

Figure 22 : Grande manœuvre, phase expiratoire

Sur l’expiration suivante, nous repoussons la masse viscérale vers la région symphysaire (petit bassin).
Sur l’inspiration suivante, les mains font une supination afin de « prendre » la masse viscérale et de la remonter jusqu’à la région sous-costale.
Cela a pour but de provoquer un effet d’essorage : mouvement d’accrochage et de rapprochement des viscères.

Cette grande manœuvre est répétée durant quatre cycles respiratoires, car à toute décongestion, un phénomène congestif suit si la mobilisation est trop importante dans le temps. Nous la terminons sur un temps inspiratoire.

Nous faisons ainsi trois séries de quatre cycles respiratoires, chaque série étant séparée par un temps de repos d’une minute.


SOMMAIRE


1. Introduction

2. Bases anatomo-physiologiques
2.1 Anatomie
2.2 Physiologie respiratoire et circulatoire
2.3 Retour veineux et phénomène congestif

3. Généralités sur la pression artérielle
3.1 Définition
3.2 Les normes
3.3 Les facteurs influençant la pression artérielle
3.4 Quelques notions d’hémodynamique
3.5 La régulation physiologique de la pression artérielle

4. La manœuvre cardio-dynamogénique
4.1 Description de la manoeuvre cardio-dynamogénique
4.2 Quelques variations
4.3 Historique
4.4 Henri STAPFER et les explications de la méthode BRANDT
4.5 La thèse du docteur Romano : explications des hypothèses d’Henri STAPFER
4.6 Effet dynamogénique : subtil mélange de système réflexe et mécanique

5. Matériel et méthode
5.1 Population de l’étude
5.2 Le tensiomètre utilisé
5.3 Le protocole expérimental

6. Résultats et analyses
6.1 Résultats de la pression artérielle systolique et diastolique
6.2 Résultats du calcul de la pression artérielle moyenne (PAM)
6.3 Visualisation de la pression artérielle moyenne
6.4 Évolution de la pression artérielle moyenne entre la 10e et la première prise
6.5 Tableau en fonction du sexe T0 - T10
6.6 Les écarts de la pression artérielle moyenne entre la première et la dernière prise
6.7 Évolution de la pression artérielle moyenne (PAM) au fil de l’expérimentation
6.8 Différence entre T0 et T6 selon le sexe
6.9 Différence entre T6 et T10 selon le sexe

7. Discussion
7.1 Vérification de l’hypothèse de départ
7.2 Critères d’éligibilité
7.3 Analyses des résultats
7.4 Comparaisons avec d’autres études : similitudes, différences
7.5 Biais de l’étude
7.6 Ouvertures hypothèses

8. Conclusion

9. Index des figures et tableaux

10. Tables des abréviations

11. Listes des références

12. Tables des matières

13. Annexes

14. Résumé

15. Abstract


MÉMOIRE en PDF


Sur les traces de BRANDT et STAPFER : Du massage gynécologique à la manoeuvre cardio-dynamogénique
Mathieu Laurent

L’Ostéo4pattes-Site de l’Ostéopathie remercie Mathieu Laurent et l’ISO Lyon de l’avoir autorisé à publier ce mémoire.


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 46 / 583495

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License