La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

La Promesse de l’anneau, roman

Olivier de Lagausie - Édition Salvator 2012
samedi 4 janvier 2020 par Olivier de Lagausie

Broché, 360 pages - Format : 15 x 22 cm - ISBN : 2706708840 - Prix : 22 €

Descriptif de l’éditeur

En l’an de grâce 1311, le pape Clément V convoque un concile à Vienne, en France, afin d’en finir avec les Templiers, ces fameux moines-soldats qui gênent le pouvoir du roi Philippe Le Bel. L’enjeu est clair : « La condamnation et l’éradication des hérétiques de l’ordre du Temple. »
En cette époque de fer et de feu où la vie d’un homme ne vaut pas un sou, Mgr Pierre de Cahuzac, évêque de Lectoure, fin et sage lettré, accompagné par le jeune clerc Guilhem, se rend au concile. Ils appartiennent tous deux à une mystérieuse communauté. Leur périple dans les provinces françaises les mène à travers des villages décimés par la peste, ils croisent ermites et bandits de grand chemin, font face à d’obscurs complots ourdis par ceux qui cherchent à violer leur secret.
Au cours de leur épopée, Guilhem est initié au secret des reliques de Myriam. Disciple de Jésus de Nazareth au Ier siècle, elle fut la première à Le voir après sa résurrection. Selon la rumeur, le détenteur des reliques deviendrait le chef légitime de l’Église universelle et de la France. Or le lieu où elles reposent depuis des siècles est révélé à Guilhem. Qu’en fera-t-il ? Au terme de son initiation spirituelle et du chemin personnel qu’il choisira, un horizon neuf et insoupçonné se découvrira devant lui...
Un roman historique d’initiation et d’aventure qui est à la fois une épopée romanesque historiquement juste et une subtile entrée dans la spiritualité chrétienne. 

L’auteur

Olivier de Lagausie est ostéopathe. Après des études de théologie il est devenu sous-diacre orthodoxe. La promesse de l’anneau est son premier roman. Il vit à Sucy-en-Brie.

Notes de lecture

Cela se passe à l’époque de Philippe IV Le Bel et du pape Clément V successeur de Boniface VIII et Benoît XI, et du procès des Templiers. Mais Olivier de Lagausie ne nous compte pas l’histoire de cet ordre ni les querelles entre tous les participants. Ici il s’agit de Guilhem et de son père spirituel Pierre de Cahuzac, évêque de Lectoure (Gers), accompagnés de Jacques de Montiron, vidame de Mauvezin, de Marc Pujol, un sergent à son service, d’Ancelin, jeune écuyer du comte d’Armagnac en charge des chevaux, de Pascal, du frère Jérémie.

Cette petite troupe part pour le concile de Vienne. Voyage périlleux s’il en est à cette époque d’autant que Pierre ne professe pas toujours la théologie officielle romaine. Attiré par ce qu’on appellera plus tard le Christianisme primitif, en relation avec des cercles religieux plus orthodoxes, proches des paysans et des pauvres, sa foi est celle des premiers pères, plus près de l’enseignement de Jésus donné à sa famille et à ses proches, plus mystique aussi et en opposition à l’église de Rome qui semblait confondre le service de Dieu et son propre service avec ses privilèges.

Pierre de Cahusac, ancien prieur de l’abbaye cistercienne de Planselve, profite du voyage pour transmettre à Guilhem, son élève et son fils adoptif, l’enseignement que lui-même a reçu de son père spirituel car il se sait en danger : il est recherché comme tous ceux qui ne professent pas l’enseignement de l’Eglise…

Ce livre est une quête, une recherche qui ne laisse pas le lecteur indifférent. Au fil des évènements, des discussions, de l’enseignement de Pierre, sont abordés les thèmes majeurs de notre vie moderne, la souffrance, la misère, la solitude, la religion, le mysticisme, les épreuves, la mort.

J’ai beaucoup aimé ce livre. Sa lecture en est facile, le style simple, rapide, les descriptions nous amènent à sentir et ressentir les lieux et les êtres. Les réflexions, accessibles à tous n’en sont pas moins de grande portée et témoignent d’une profonde réflexion intérieure de l’auteur.

S’il accepte de se laisser porter et emporter, le lecteur participe à cette profondeur au point qu’il sera amené, au fil des évènements, lui aussi, à préciser ses propres pensées, son propre cheminement et à se situer par rapport à cette philosophie transcendante.

Jean-Louis Boutin

Nous remercions particulièrement Olivier de Lagausie de nous avoir autorisé à présenter ce livre.
1ère publication sur le Site de l’Ostéopathie le 09-04-2013


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 6 / 362102

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres & Mémoires  Suivre la vie du site Livres sur divers sujets : Droit de la santé -...   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License