La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Long-term stress levels are synchronized in dogs and their owners

lundi 10 juin 2019 par Nicolas Berthon

Pour la première fois, cet article montre la synchronisation des niveaux de stress à long terme entre deux espèces différentes.

En analysant le niveau de cortisol chez 58 chiens (25 border collies et 33 berger des shetlands) et leurs humaines (que des fiemmes dans cette étude), les chercheurs suédois ont montré que les chiens dont l’humaine présentait un niveau de stress chronique important avaient eux-mêmes un taux de cortisol élevé. Et ce indépendamment de leur caractère (évalué par questionnaire), ce qui est plus étonnant, alors que la personnalité de l’humaine avait une forte importance. Il semblerait que cela fonctionne dans un seul sens : humain vers chien, et pas l’inverse.

Les auteurs pensent poursuivre leurs recherches en explorant d’autres races, notamment les chiens de chasses plus éduqués pour être indépendant, et également en cas incluant des hommes dans leurs études pour évaluer un éventuel effet du sexe.


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 38 / 324936

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Textes & Articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License