La biblioboutik de l’ostéo4pattes

La castration précoce du chat favoriserait un trouble orthopédique rare ?

samedi 28 novembre 2015 par William Addey

La pratique de la castration du chat est tellement répandue qu’elle parait inoffensive. Pourtant intuitivement on se dirait que ce bouleversement hormonal doit avoir des effets manifestes. Néanmoins à l’exception du syndrome urinaire félin et des risques de surpoids que l’on doit gérer par l’alimentation il y a très peu de pathologies associées à cet acte qui présente au contraire de nombreux avantages comme : la diminution du comportement grégaire, la baisse de l’agressivité, et l’arrêt de la reproduction qui est une origine fréquente de transmissions virales.

De plus il y a très peu de données sur les influences de l’âge sur les effets secondaires de la castration.

Cet article est une synthèse de nos connaissances sur le slippage. Le slippage est une nécrose de la tête fémorale consécutive à un glissement du cartilage de croissance de la tête fémorale. Elle semble montrer une corrélation entre la castration précoce du chat et le risque d’apparition de slippage.

A l’instar d’autres espèces où l’on connait des effets médicaux plus notoires de la castration (par ex chez le furet) il est intéressant de chercher les effets de cette acte utile mais éthiquement controversé.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 95 / 233515

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Textes & Articles  Suivre la vie du site Articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License